La consommation d’eau à Paris

A Paris, plus de 2,2 millions de consommateurs utilisent 470 000 m3 d’eau en moyenne. La consommation moyenne des Parisiens est de 120 litres par jour par personne et se décompose comme suit : sanitaire 20%, hygiène 39%, linge 12%, nourriture 10%, boissons 1% et autres usages 12%. La ville de Paris est alimentée en eau selon deux sources, à savoir 50% d’eaux souterraines t 50% d’eaux de rivières. La ville compte environ 102 points de captage et 5 réservoirs. Toute cette eau est transportée par près de 470 km d’aqueducs. Les points de captage sont protégés par 240 000 hectares et 108 agriculteurs sont partenaires d’Eau de Paris pour la protection des captages.

Chaque année, près d’ 1 million de mesures de contrôle de la qualité de l’eau sont réalisées. Outre le réseau d’eau potable, Paris dispose d’un réseau d’eau non potable, créé sous le Second Empire. Longtemps sous-utilisé, ce réseau a été réhabilité en 2012 par le Conseil de Paris pour un usage destiné à la ville. La quasi-totalité de l’eau non potable distribuée est, en 2015, utilisée par la ville pour l’arrosage de certains espaces verts, pour le curage des égouts, pour le lavage de la voirie (chaussées, caniveaux et trottoirs) et pour l’alimentation des lacs et des rivières des bois de Boulogne et de Vincennes.

La qualité de l’eau à Paris

Quotidiennement consommée par plus de 3 millions de personnes, l’eau de Paris est une eau écologique, économique et équilibrée. C’est l’aliment le plus contrôlé par les pouvoirs publics. Les Parisiens bénéficient, selon les quartiers, d’un mélange d’eau de rivières et d’eaux souterraines potabilisées. Quelle que soit sa provenance, l’eau qui sort du robinet est d’excellente qualité, partout dans Paris. L’eau distribuée subit un suivi permanent et rigoureux. Sa traçabilité est totale. L’eau de Pais contient naturellement des sels minéraux, notamment du magnésium et du calcium. C’est une boisson à boire par tout le monde sans modération, y compris les femmes enceintes, les personnes âgées et  les enfants dès leur plus jeune âge. L’eau de Paris répond entièrement aux 56 paramètres de potabilités imposés par le Code de la santé publique dans le cadre des normes européennes qui constituent le standard de qualité sanitaire le plus élevé au monde. Depuis son prélèvement jusqu’à sa distribution au domicile du consommateur, Eau de Paris est responsable de l’eau et est garante de la qualité de l’eau au robinet.

Paris dispose d’un système de gestion de l’eau. Le Centre de contrôle et de commande de l’eau de Paris permet un pilotage en temps réel du réseau de distribution. Il contrôle et coordonne la distribution depuis les sources et les usines, jusqu’à la sortie des réservoirs. De sa source à la cuisine, l’eau est analysée, traitée et goûtée en permanence. Les Parisiens disposent ainsi de la meilleure qualité d’eau en France. L’eau produite respecte les seuils de qualités exigés par les normes sanitaires européennes. Boire de l’eau du robinet à Paris équivaut à boire de l’eau embouteillée. La potabilisation de l’eau se fait en trois étapes : la clarification, l’affinage et la désinfection.

L’acheminement de l’eau à Paris

Paris est une ville à forte densité, les besoins en eau potables y sont importants. Ne disposant pas des ressources nécessaires sur son territoire, elle doit prélever l’eau qu’elle consomme sur les territoires voisins. C’est cette contrainte qui a motivé la construction d’aqueducs dès le IIe siècle. Dans plusieurs communes françaises, l’eau potable est produite grâce à des eaux de rivières traitées dans des usines aux abords de la ville. Paris fait figure d’exception, car la moitié de l’eau potable distribuée dans la capitale provient d’eau de rivière et d’eaux souterraines captées dans les nappes phréatiques ou des résurgences naturelles, réparties dans les régions Bourgogne, Centre, Basse-Normandie et Île-de-France. Cette spécificité s’explique par l’histoire du développement de la capitale. Au XIXe siècle, alors que les techniques de traitement de l’eau n’existaient pas, Paris abritait déjà plus d’un million d’habitants. Depuis, de grands travaux sont menés pour construire des aqueducs pour acheminer l’eau des campagnes environnantes jusqu’à la capitale. Ce patrimoine est encore utilisé aujourd’hui. Il fait l’objet d’une attention particulière, car il permet à Eau de Paris la production d’une eau de très bonne qualité en toute circonstance.

Dans un rayon de 80 à 150 km autour de la capitale, Paris possède de nombreuses sources qui lui fournissent environ la moitié de l’eau potable. Celles-ci se situent dans les régions de Fontainebleau, Provins, Sens et à l’ouest près de Dreux. On a amené à Paris les eaux captées par la gravité. En cas d’impossibilité, des usines de pompage, implantées près des captages, relèvent les eaux qui sont ensuite acheminées jusqu’à Paris, par gravité, à plan d’eau libre.

Comment économiser l’eau à Paris ?

L’eau de Paris constitue une ressource précieuse. La maitrise de sa consommation concourt à sa préservation. La maitrise des fuites d’eau à Paris également. Bien que l’eau de Paris soit disponible en toutes circonstances, les mauvaises pratiques au quotidien peuvent la dégrader. Des gestes et des mesures simples sont à pratiquer pour une bonne maitrise de sa consommation en eau :

  • Protection de la nature : il faut privilégier les produits de ménage et d’entretien écologiques qui ne renferment pas de solvants et qui sont éco-labellisés. Il faut également respecter les doses prescrites pour éviter d’utiliser plus d’eau.
  • Réduction des consommations : pour se rincer les dents, il faut utiliser le verre pour éviter tout gaspillage. Prendre une douche au lieu d’un bain. Le dosage excessif de savons et shampooings donne recours à l’usage de beaucoup plus d’eau. Vous pouvez aussi adopter des chasses d’eau à double charge. Le fonctionnement en mode « Eco » des lave-vaisselle et lave-linge nouvelle génération suffit. Evitez de laisser ouvrir votre robinet pour laver les légumes ou faire la vaisselle. Il suffit de remplir puis de vider les bacs de l’évier pour laver et rincer.
  • La réduction des débits avec l’usage d’un mousseur su vos robinets vous permet d’économiser jusqu’à 10% de votre consommation annuelle en eau.
  • Pour détecter d’éventuelles fuites, relevez votre compteur au coucher et au lever sans consommer d’eau. Un écart révèlera des fuites.

La maitrise de la consommation d’eau à Paris commence par des gestes simples et pensés au quotidien. Cela, appuyée par une meilleure gestion de l’eau par Eau de Paris.